Mizikopeyi épisode 3 : retour au « kréyol djazz »*

juin 25, 2013 Non Par karambol

Souvenez-vous, je vous ai déjà parlé ici et et là aussi de Mizikopeyi le premier big band de musique antillaise. Eh bien, le projet de Tony Chasseur et Thierry Vaton est reparti de plus belle avec un nouvel album sorti courant mai 2013 intitulé « Jazz créole » et une mini-tournée qui les a mené du théâtre de la reine Blanche à Paris, au festival Terres de Blues à Marie-Galante (Guadeloupe) puis à la soirée de clôture du festival de jazz du Lamentin en Martinique.

J’aurais du vous en parler plus bien plus tôt : du coup je laisse un peu la parole à Tony Chasseur qui explique ici sa démarche.

concert Mizikopeyi 26 juin 2013

Mizikopeyi en concert le 26 juin 2013 dans le cadre de l’inauguration de la place Aimé Césaire à Montreuil.
(c) Karambloggage – tous droits réservés.

Pour l’habitué que je suis du répertoire de Mizikopeyi c’est plus un « best-of » avec quelques inédits qu’un vrai nouvel opus débordant de nouveautés et de surprises : que voulez-vous on s’habitue à la qualité et à l’originalité et on en veut toujours plus. Mais finalement après plusieurs écoutes dans différentes conditions il faut se rendre à l’évidence : il est très bien le nouvel album de Mizikopeyi et le titre de ce post est un peu mensonger car le jazz créole on ne s’en jamais vraiment écarté avec Mizikopéyi,-peut être un peu sur le deuxième album), mais que voulez-vous quelque fois le blogueur a besoin de phrases choc, d’images fortes pour augmenter son audience en créant un mini-buzz à peu de frais.

Oui c’est un peu un « best-of » mais ils ne se sont pas contentés de reprendre des chansons déjà existantes et de les empiler sur un CD, les chansons ont été ré-arrangées dans une vision un peu moins « spectaculaire » que le big band du deuxieme opus et plus jazz (il y a quand même les 12 cuivres) et l’ensemble fonctionne toujours aussi bien : que ce soit les classiques « gran tomobil » ou «  siel si ba »  ou les inédits comme  « Chal babi » qui est une reprise du groupe Fal Frett**, (Fal Frett un monument du jazz créole pour lequel il faudrait un blog complet pour dire tout ce qu’il représente dans la musique antillaise moderne), qui est tout à la fois reconnaissable entre mille et complètement différente ou encore « Bidjin KD » qui ouvre l’album.

Si d’aventure ce quatrième billet sur Mizikopéyi ne vous a pas encore convaincu d’acheter les 3 albums d’un coup, vous pourrez vous faire une idée « en live » : le mercredi 26 juin 2013 Mizikopeyi est en concert gratuit à Montreuil dans le cadre de l’inauguration de la place Aimé Césaire (a partir de 19h)

Si vous venez assez nombreux peut être auront-nous la chance de les voir encore plus souvent et peut être même dans des prestigieux festivals de jazz du sud de la France (ou d’ailleurs).

A voir : Chal Babi extrait du nouvel album.


Mizikopéyi – Chal Babi par yourZouktv

A L’écoute sur QuoBuz

* Kréyol djazz : (Jazz créole) allusion pas très discrète à l’émission radio présenté par Tony Chasseur sur Tropiques FM le dimanche à 21 heures.

** Fal Frett à qui on doit la version jazz (sans cuivres) de la mazurka créole « Gran Tomobil » interprété (déjà) par Tony Chasseur.