Comment je suis re-devenu producteur.

octobre 31, 2014 Non Par karambol

Oui il faut que je l’avoue, en plus d’être ce blogueur dont la prose illumine votre vie, dont chaque billet est attendu par mes innombrables fans avec la même impatience mêlée d’adoration dont font preuve les aficionados d’une marque de téléphone intelligent dont le logo est un fruit à l’annonce d’un nouveau modèle de leur engin préféré, et, à défaut d’être un musicien accompli dont les œuvres apportent joie, bonheur et félicité dans le cœur des Hommes, je suis un aussi un producteur, quelqu’un qui permet à des artistes de s’exprimer et de présenter au monde le fruit de leur labeur.

Bon évidemment en vrai je ne suis qu’un petit co-producteur et ma seule récompense sera d’avoir un exemplaire dédicacé des œuvres que j’aurai aidé à venir au monde et, qui une fois le talent de leurs auteurs respectifs reconnu à sa juste valeur, deviendront un jour des  pièces de collection que j’exhiberai fièrement afin de narguer ceux de mes contemporains qui ont fait preuve de frilosité en hésitant, tergiversant, alors que c’est si facile de participer à des collectes de fonds permettant à des artistes de s’auto-produire.

Tout ce long préambule pour vous annoncer qu’en 2014 j’ai contribué, et j’en suis fier, à deux opérations  : le futur album de Bago Balthazar, l’un des grands percussionnistes antillais et surtout j’ai participé au financement du premier DVD de Mizikopeyi ,(vous savez le big band dont il m’arrive quelque fois de vanter les mérites), et depuis je m’arroge le droit de me pavaner sur internet en me proclamant producteur, parce que, aller au concert c’est bien, acheter les disques (en support physique ou numérique) c’est bien aussi mais nous sommes apparemment de moins en moins en nombreux à le faire, alors que paradoxalement la musique n’a jamais été aussi facile d’accès.
On peut avoir spotify ou deezer ou autre chose dans sa voiture mais, à part quelque superstars, les gens qui produisent le contenu n’ont jamais été aussi mal payés, alors je pense que quand on peut se le permettre il ne faut pas hésiter à soutenir financièrement les artistes.

Voila, très bientôt mon audiothèque s’enrichira donc d’un opus dédicacé par un maître percussionniste (je vous ai dit qu’il a joué avec Mizikopéyi et qu’il est aux percussions dans la vidéo ci-dessus (aux ti-bwa) ? )  et ma vidéothèque sera doté d’un DVD d’un Big Band que j’adore (et j’espère bien qu’il sera dédicacé aussi le DVD non mais !!). Mon seul regret dans l’histoire est de ne pas posséder une télé ultra méga super HD accouplé à un système audio du même niveau parce en plus en tant que contributeur je peux avoir une version haute qualité du DVD (eh oui ). Cela dit ami lecteur, comme dirait Ned Stark1 ‘Winter is coming » et qui dit hiver dit Noêl et si vous vous sentez d’humeur généreuse …

 

Un peu de lecture sur Mizikopéyi ici

Le dvd de Mizikopeyi est disponible pour les privilégiés. La preuve en image

 

1 Vous avez quand même entendu parler de Games of Thrones (le trône de fer en français) ? sinon c’est l’explication est